Sélectionner une page

Voeux 2016 – Greeting 2016

« Embarquez-vous avec les magiciens du possible ! »

La nouvelle histoire décalée pour bien débuter l’année et surtout bien la finir :

voeux 2016 – Embarquez avec les magiciens du possible

Embark with the Magicians of the possible!

in 2016 embark with the magicians of the possible

Il faut compter sur leur capacité à nous faire rêver et à nous emmener dans d’improbables histoires qui ne peuvent germer que dans leur tête d’enfant, bouillante d’imagination. Cette année sera encore plus farfelu avec nos deux magiciens qui n’ont pas fini de redoubler d’inventivité pour montrer aux grandes personnes que :

« tout est possible avec la magie du cœur ». 

En janvier 2015 nous vous avions conté A la Recherche du livre  Magique, juste après les attentats de Charly Hebdo. Les enfants avaient finis par retrouver leur livre magique…

Suivez donc nos deux magiciens Youenn et Volodia, embarquez-vous dans leur univers remplis de rêves où TOUT EST POSSIBLE.

Cela a commencé un matin d’hiver. Volodia et Youenn ont découvert dans le jardin de bien curieux personnages venus d’ailleurs…

Ces hommes de la neige sont venus de loin.

Ils sont arrivés avec leur nez « rosé » pendant les frimas de l’hiver. Sûr qu’ils ont du rouler leur bosse pour venir rendre visite à Youenn et Volodia. Ils étaient très contents de les accueillir. Ces hommes de la neige sont devenus leurs copains. Que de moments partagés dans la fraîcheur de l’hiver. Mais un beau matin de printemps ils sont repartis sans rien dire, sans laisser de traces ou presque. Les enfants ont voulu partir à « la recherche de l’hiver » pour continuer à jouer avec eux.

Alors ils ont construits une machine/voiture qui pouvait se déplacer, rouler partout. Si ! C’est possible. En voici la preuve :

A la recherche des Hommes de la neige avec leur véhicule Xplorer

Dans leur périple, à la sortie d’une courbe… soudain une rencontre impromptue.

Nous devons examiner votre Xplorer

Ils étaient là. Non ! Pas les hommes de la neige, mais les hommes de l’ordre : un chevalier d’époque en armure et son adjoint de la marée-chaussée en tenue réglementaire (avec Ray Ban et sifflet). Arrêt in extrémis, check des pneus, des papiers … des autorisations. Les « hommes en tenue » étaient impressionnés par cette machine Xtraodrinaire. Une longue et discussion s’est alors engagée.  Ils voulaient tout savoir sur cet engin intrigant : le Xplorer. Ils voulaient même échanger de monture, essayer Xplorer et partir aux trousses de l’hiver. Même si Youenn et Volodia les ont trouvé bienveillants, ils n’avaient pas de temps à perdre pour rattraper les Hommes de la Neige… Alors ils ont continué leur route.
Mais à peine repartis sur la route les voilà stoppés net par une course d’escargot organisée par Gaëlle parfois magicienne, parfois sorcière, mais assurément Reine des Courges (voir épisode 2014).

Les courses d’escargots ne sont pas une légende pour les magiciens du possible.

Ils ont dû installer un campement de fortune le temps que la course se termine. Volodia a choisi de se mettre à l’abri dans sa bassine ;

Bivouac en montagne pour Volodia

Youenn, plus malin, a activé sa « machine à beau temps » et s’est calé sur un rocher au soleil…

Farniente pour Youenn

De nouveau sur la route, notre équipe roulait maintenant sur une presque-île quasi déserte. L’équipe avançait à grand pas en suivant une piste  « encourageante et prometteuse »… Mais laissez la place à l’arbitraire et c’est vite le chaos, le cachot, si un « Fa Chaleau » s’en mêle. C’est ce qui est arrivé lorsqu’un crabe retord, petit nazillon autoritaire, maniant ses pinces aussi bien que l’arbitraire a pointé le bout de son nez.

Un crabe facho qui traverse la piste… et c’est la sortie de route, c’est fâcheux.

Bilan : véhicule Xplorer en miette et coude cassé pour Youenn.

Le tango des os tordus

Besoin d’aller voir un autre magicien pour lui demander un service (c’est très fréquent entre magiciens). Seul le magicien des clous tordus pouvait réparer les os cassés de Youenn, à l’aide de broches magiques. Volodia est parti à sa recherche dans une grotte. Une grotte tortueuse et si éloignée, qu’il a douté d’y arriver un jour…

Volodia en route vers la grotte du magicien « Papic »

Pas de chance, le magicien des clous tordus n’était pas là… Alors il a filé sur la plage toute proche et a retrouvé « Papic » le magicien en train de surfer une vague d’anthologie sacrément tordue (mais si, tout est possible dans cette histoire).

Papic, magicien du clou tordu, pour coude tordu

Donc Papic s’est retrouvé avec deux missions : planter des clous pour réparer le coude avec l’aide de Kevin, son assistant à moitié gourou,… et nourrir cette fine équipe pour qu’elle se requinque.

La survie sur la presque-‘île déserte : 2 magiciens, Kevin le gourou et Papic le magicien du « Clou Tordu »

Pour rentrer, Youenn et Volodia allaient devoir trouver une autre machine… C’était tout trouvé !

Il n’y avait qu’à embarquer sur Zigomar « La Machine à Rêve » des petits et des grands. C’est Kevin l’apprenti sorcier qui l’a fait venir en invoquant la force du vent.

Youenn et Volodia à la manœuvre sur « zigomar » la machine a rêve et surtout la machine à fabriquer les souvenirs. un souvenir juste avant l’accident de Youenn lors du hissage de Mike l’éléphant à bord.

Zigomar le voilier prêt à tout, même à ramener les magiciens en herbe.

Youenn à la barre de Zigomar un voilier pour les kids. Ça c’est un clin d’oeil à Nico Fabbri et les Kids for sea qui ont aussi un voilier qui se nomme Zigomar.

Si vous voulez suivre l’histoire d’un autre ZIGOMAR (Figaro 1 – Bénéteau) et d’une autre bande kids : KIDS FOR SEA

La traversée de retour a été mouvementée, agitée, un vrai rodéo. Pas facile de diriger le coquin de Zigomar avec un bras dans la résine. A se demander si ce n’est pas plus facile de lui chatouiller les zygomatiques.

A la maison, de retour de leur grande aventure, ils ont voulu nous conté leur grand périple. Il a fallu beaucoup de patience et d’écoute aux parents…

Maintenant il faut les écouter raconter toutes leurs péripéties

Youenn montrait sa blessure d’aventurier et les décorations du gourou pour éloigner les petits troublions de crabes.

Volodia montrait sa main en disant moi aussi je me suis fais mal. Et regardez j’ai la main encore toute verte ! et Blabla et blabla.

Pendant ce temps Monsieur l’hiver faisait son retour dans la plus grande discrétion. Quelle surprise cela allait être pour nos deux magiciens aventuriers !

Avoir parcouru tant de chemin pour  tenter de retrouver l’hiver et ses hommes de la neige.

Rentrer finalement à la maison sain et sauf.

Et s’apercevoir qu’il y avait peut-être pas besoin de bouger puisqu’il est revenu tout seul avec les premiers froids.

A se demander si le voyage et l’exploration ne sont pas la partie émergée de nos rêves d’enfant, ceux qui font circuler tant d’énergie positive ?

Hervé Dégonon est parti à la rencontre des hommes de la neige

La neige est revenu. Hervé est parti en mission : revenir avec les deux acolytes que Youenn et Volodia ont cherché toute la belle saison : Les Hommes de la Neige.

Au final Ce n’était pas possible de les retrouver, mais ils ne le savaient pas.

Par contre, ils ont rendu possible tous les autres rêves qui fleurissaient dans leur cœur d’enfant.

Si tu doutes encore de pouvoir réaliser tes rêves, passe ta route mais gaffe à pas te pisser dessus…

 

Voilà cette histoire est finie pour cette année.
Je vous souhaite d’aller jusqu’au bout de votre route, d’approcher la berge de vos rêves
et de pouvoir y pisser en paix en regardant ces grands navires qui vous invitent à swinguer à leur bord.
En bref de pouvoir exister librement loin des cons sidérés.
Prenez soin de vos proches.
Seb, Youenn, Volodia, Gaëlle

 

 

 

 

0